Vous avez entre 40 et 50 ans

Jean-Paul, 46 ans, Commandant de police, 4ème échelon - Seine-Saint-Denis (93)

" Mes primes ne compteront pas pour ma retraite ! Mon traitement brut annuel est de 35 572 €, hors primes et indemnités. Sur les conseils d’un correspondant, je me suis affilié à Préfon-Retraite car je veux garder mon pouvoir d’achat à la retraite. "

Préfon-Retraite permet de compenser la faible prise en compte (20 % du Traitement Indiciaire Brut) des primes et indemnités dans le calcul de votre retraite obligatoire.
      
Avec Préfon-Retraite chaque euro versé compte! Vous améliorez votre future rente à votre rythme et vous en connaissez le montant minimum à tout moment ce qui facilite la gestion du budget de votre ménage.

Danielle, 49 ans, Attachée principale d’administration, 4ème échelon, Loiret (45)

" C’est simple : 40 % de mes revenus correspondent à des primes partiellement prises en compte pour le calcul de ma retraite. Ainsi, je toucherai environ 52 % de mon dernier salaire. Voilà pourquoi j’ai choisi Préfon-Retraite. Je suis certaine de percevoir des revenus réguliers, à vie. En complément, un contrat d’assurance vie me permettra de réaliser mes projets personnels. Je me suis décidée en utilisant le simulateur Bilan Retraite pour estimer le complément de revenus dont j’aurai besoin. "

Avec nos simulateurs, n’hésitez pas à calculer le montant de votre retraite de base puis à définir le montant des cotisations Préfon-Retraite nécessaires au maintien de votre pouvoir d’achat à la retraite. Vous pouvez même estimer vos économies d’impôts !

Jacques, 42 ans, Responsable administratif et financier à l’AP-HP, Paris (75)

" Pourquoi la complémentaire Préfon-Retraite ? J’ai bien étudié ce qui existe en matière de complémentaire retraite ou d’épargne financière, mais j’ai vraiment confiance en l’institution Préfon. En plus, une partie de mes impôts sert à payer ma cotisation ! Dès que je le peux, j’effectue des versements pour racheter des années de cotisations. "

Grâce à vos versements, vous préparez votre retraite complémentaire tout en payant moins d’impôts : ils sont déductibles à hauteur de votre plafond d’épargne retraite (montant sur votre avis d’imposition).
    
Avec un revenu de 56 000 € l’année dernière, votre plafond d’épargne retraite est de 5 600 € cette année*. En versant cette somme sur votre contrat, vous réduirez vos impôts de près de 1 700 € dès l’année prochaine.

* Pour chaque membre du foyer fiscal, la limite globale de déduction est égale au plus élevé des deux montants suivants : 10 % des revenus professionnels (traitements et salaires) de l’année précédente, retenus dans la limite de huit fois le plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) de l’année en cause, ou 10 % du PASS de l’année précédente (cf annexe fiscale de la notice d’information).