Envolée des départs à la retraite des fonctionnaires

Quelque 177.719 agents des trois fonctions publiques (d’Etat, territoriale et hospitalière) ont liquidé leurs droits à la retraite en 2017, contre 162.364 en 2016, selon le rapport sur les pensions de retraite de la fonction publique annexé le 8 novembre 2018 au projet de loi de finances (PLF) pour 2019. Soit une augmentation de 9,5% en un an. Celle-ci fait suite à une hausse de 4,7% entre 2015 et 2016.

 

Dans le détail, les départs ont bondi en 2017 de 8,8% (après + 2,4% en 2016) chez les fonctionnaires d’Etat et de 10,4% (9,3% en 2016) chez les fonctionnaires territoriaux et hospitaliers. En réalité, le nombre annuel de liquidations chez les agents publics est en train de retrouver ses niveaux de 2007-2011, c’est-à-dire avant le creux de 2012 engendré par le décalage de l’âge de départ de deux ans instauré par la loi Woerth de 2010.

 

L’année dernière, l’âge moyen de départ a progressé de deux mois chez les fonctionnaires civiles d’Etat (à 61 ans et 6 mois) et chez les fonctionnaires hospitaliers (59 ans et 10 mois) et de trois mois chez les fonctionnaires territoriaux (61 ans et 5 mois). Ces écarts viennent de l’importance des agents relevant de la catégorie active au sein des fonctions publiques territoriales et hospitalières qui bénéficient d’une retraite anticipée.

 

 

Publication du 3 décembre 2018

TSLR